Equipe

Equipe “Cave Canem”

Audrey Louwet, Voltigeuse et dresseuse canin
Après un parcours universitaire Audrey se forme à l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois puis le Centre National des Arts du Cirque avec un duo de cadre aérien. Diplômée en 2010, elle a participé au spectacle Urban Rabbits mis en scène par Arpad Schilling. A l’issue de sa formation, Audrey co-fonde avec Sam Hannes la compagnie Azeïn et est auteure du spectacle “La vie tendre et cruelle des animaux sauvages” qui a tourné de 2011 à 2013.
Elle continue de se former, notamment en clown (Paola Rizza, Adell Nodé-Langlois) et en portés acrobatiques pour enrichir son univers artistique. Son intérêt pour l’interaction humain/animal l’amène à développer un travail de complicité canine avec Eran, un chien qu’elle éduque depuis quelques années, et son envie d’imaginer d’autres moyens de voltige la pousse à initier une recherche autour des portés sur baudriers d’escalade.
En parallèle de son travail d’auteure pour la Cie Azeïn Audrey est actuellement interprète pour la Compagnie Reve2. Elle a également travaillé pour le Cirque Romanès, le Cabaret de Noël de la Cie Rasposo, “Hallali ou la 5ème de Beethoven” de la Cie Les Philébulistes et “La Caravane des Csangos” de la Cie Tout Fou To Fly.
A ses heures perdues, Audrey aime écrire et le spectacle “La Rade” de la cie Tout Fou To Fly est inspiré d’une de ses nouvelles.

Jonathan Charlet, porteur en main-à-main et jongleur
Né dans le nord de la France, c’est avec la convention de Carvin que Jonathan découvre le cirque par le biais de la jonglerie. Après son bac, il part découvrir le monde dans un voyage d’un an et demi, occasion pour lui d’affiner sa vision des choses et de revenir sur ses choix d’orientation scolaire au profit des arts du cirque. Il rentre par la suite à l’ENARC, y rencontre alors Luis Miguel et découvre le main à main.
Une relation se tisse et un amour profond pour cette discipline naît. Ensemble, ils continuent leurs études à Châlons-en-Champagne au Centre National des Art du Cirque. C’est au terme de ce cursus, et après la création et la tournée du spectacle « Over the cloud » de Jérome Thomas que leurs chemins se séparent.
Jonathan reprend pendant un temps la jonglerie, puis saisi l’opportunité de travailler avec des compagnies de tous horizons, dont la Fura dels baus, la compagnie XY, et la compagnie Hervegil.

Tamar Ohanna Goksoyr, porteuse aérienne et artiste au cerceau aérien (reprise de Mariotte Parot)
Née en Norvège et diplômée en 2013 en cerceau aérien de l’ESAC – École Supérieure des Arts du Cirque, Tamar travaille pour des compagnies de cirque, danse et théâtre corporel en Europe, Scandinavie, Afrique et Asie.
En parallèle de son travail d’interprète à l’international, elle est co-fondatrice des compagnies norvégiennes KompaniTO et Mimir et développe un travail à la croisée du cirque, de la danse, de la musique et du théâtre. Elle est également co-fondatrice et membre active de MERGE NORGE, un réseau constitué de professionnels et destiné à promouvoir le cirque contemporain norvégien.

Mariotte Parot, porteuse aérienne et artiste au cerceau aérien
Après un baccalauréat cirque au lycée Marcelin Berthelot de Chatellerault, Mariotte se forme à l’Académie Fratellini et développe son propre vocabulaire au cerceau aérien. Pendant sa formation, elle est notamment interprète pour Jérôme Thomas et Stéphanie Loïk. Diplômée en 2014, elle a travaillé pour la compagnie 100 Racines, le défilé de mode de Rick Owens et a performé dans le lieu culturel Main D’oeuvres.

Bruno Deleu, regard extérieur
Comédien, formé à l’École Internationale de Théâtre Lassaad à Bruxelles (pédagogie Jaques Lecoq) et dans différents stages (École Marceau, Théâtre du Soleil, Théâtre du Campagnol…), son parcours est éclectique, enrichissant et formateur : des formes clownesques au classique, du contemporain aux arts de la rue, des créations collectives au solo. Enrichi par ces expériences, il se tourneprogressivement vers l’art de la mise en scène, jusqu’à s’y consacrer presque exclusivement.
Depuis 2003, il dirige la Cie Le Souffle dont il met en scène et écrit ou co-écrit les spectacles (Tout sur Blanche neige, La Linha, Coulisses…). Depuis 2007, il s’implique particulièrement dans certaines des autres compagnies pour lesquelles il réalise des mises en scène ou de la direction d’acteurs: Cie Attention Fragile, Cie Campo, Cie Kartoffeln, Cie Petits Cailloux…
Bruno est également formateur. Depuis 2001 il anime des stages clowns, bouffons et jeu burlesque pour comédiens professionnels.
Enfin Bruno est aussi auteur (La Nef des fous, L’Autre rive…).

Matthieu Tomi, créateur musical
Originaire de Corse , Matthieu Tomi débute la guitare puis la basse au coté de Jean Castelli.
En 1998 il arrive à Marseille, et découvre la musique dans les clubs tel que le Maybe Blues.
Un petit passage par le conservatoire d’Aix-en-Provence et un diplôme à l’école Yamaha lui feront rapidement comprendre que ce n’est pas dans les écoles qu’il trouvera sa voie. Sa rencontre avec Nassser Ben Dadou et Bernard Ferrarini sera décisive. L’un pour la rigueur, l’autre pour la folie.
Fretless, puis contrebasse, puis 6 cordes, Matthieu rencontre le blues man Wolf Mail et devient MTOTB (Matthew Tomi On The Bass). C’est en entrant dans Watcha Clan que MTOTB devient Mat Labess. Watcha Clan lui ouvre les portes de l’international (36 pays). Du Nord au Sud, d’Est en Ouest il parcourt une bonne
partie du monde. Depuis 4 ans il travaille avec Arnaud Amat, directeur de la Clique Production. Atout majeur dans l’organisation et la gestion de ses diverses activées, avec comme toujours, rigueur et folie. Coté Cirque c’est la compagnie Azeïn qui fait appel à lui pour la composition et l’habillage sonore de leur dernière pièce CAVE CANEM.

Simon Louwet, créateur lumière
Diplômé en régie lumière de l’école du Grim-Edif à Lyon en 2004, il a été éclairagiste pour de nombreuses structures culturelles programmant du théâtre, de la danse et de la musique (Docks des Suds, Grand Théâtre de Provence, Nikaia, Théâtre La fonderie, Théâtre Armand, Sub Concert, Absolut Live, Pasino). En 2009 il devient créateur et régisseur lumière du groupe Chinese Man et tourne avec le groupe pendant 4 ans.
Depuis 2013 il est créateur et régisseur lumière du groupe Deluxe et tourne avec le groupe (Zénith Paris/Montpellier/Lille, Olympia, Bataclan, Sziget Festival, Solidays, Francofolies).
Il est le créateur de la “stache light”, un procédé unique et original d’éclairage.
En parallèle, Simon pratique la musique (basse, chant) et s’intéresse à tout ce qui concerne le graphisme (peinture, réalisation de clips vidéo, design de tatouages).

Anais Altot, réalisation costumes
Attirée par le ‘bricolage artistique’ depuis toute petite, Anaïs bidouille des bijoux, des vêtements.
C’est ainsi qu’elle se dirige vers des études de costumier réalisateur et fini sa formation en 2012 à l’Ecole national des Arts et technique du théâtre à Lyon en spécialisation costumier coupeur où elle participe aux atelier spectacle d’Arpad Schilling, Sophie Loukachevski ou Pierre Guillois. Après de nombreux stages dans des ateliers de confection de costumes de scène à Vienne, à Madrid, et en France dans la haute couture (atelier caracco), elle commence à travailler comme coupeuse pour le centre dramatique de Grenoble pour les créations de Jacques Osinski, Marie Potonet et la compagnie de danse Gallota. Puis elle assiste à la réalisation la créatrice costume Marie Muyard pour la pièce de théâtre Le roi Lear mise en scène par Benoit Kopniaeff.
Au fil de ses rencontres elle intègre l’univers du cinéma dans des ateliers de costumes historiques et réalise les costumes de Journal d’un femme de chambre de Benoit Jacquot et Les malheurs de Sophie de Christophe Honoré. Elle gère aussi l’habillage et la couture pour de nombreux films, téléfilms et séries (Boulevard du palais, La loi, Pour une femme, Saint Laurent…). De son envie d’apprendre toujours plus de techniques manuelles elle se lance dans l’apprentissage de la bijouterie artisanale, la céramique et dernièrement la teinture et patine des costumes.

Equipe “La vie tendre et cruelle des animaux sauvages”

Sam Hannes – Porteur
Sam a commencé l’acrosport dans son enfance en tant que porteur. Après l’obtention du baccalauréat, option éducateur spécialisé, il a travaillé dans un foyer pour adultes handicapés. En 2006 il découvre le cirque et intègre la formation de l’Ecole Pédagogique de
Cirque de Bruxelles, tout en se formant en porteur aérien à l’Atelier du Trapèze. En 2007, il intègre la compagnie Tout Fou To Fly avec un contrat d’apprentissage et participe à la présentation de l’étape de travail de La Rade. Il rencontre Audrey Louwet et la rejoint au Centre National des Arts du Cirque en 2008 en tant qu’étudiant associé et participe au spectacle Urban Rabbits mis en scène par Arpad Schilling.
Sam est également passionné par la photographie.

Thomas Deckx, compositeur
Thomas Deckx est né en Belgique. Son premier contact avec la batterie a lieu dans le bac à sable chez ses parents, où il joue avec des pelles et des râteaux en plastique. Avec passion il joue jusqu’à neuf ans, jour où il reçoit sa première vraie batterie.
Plus tard, Thomas décide d’entrer au Conservatoire pour s’imprégner du monde magique du jazz. Après deux années à Tilburg (Hollande), il intègre le Conservatoire De Singel à Anvers où il suit des cours avec, entre autres, Teun Verbruggen. Diplômé en juin 2011, Thomas est à la recherche de rencontres et de défis. Il expérimente avec Theater Stap, Theater FroeFroe et plusieurs groupes de musique de styles différents.
Il voue un amour passionné pour les nains de jardins, les livres, la mâche, la
mayonnaise faite maison et Elvin Jones!

Nicola Marinoni, musicien
Percussionniste sans frontières, il a collaboré entre autres avec : Giorgio Conte, Manu Theron, Delizioso, Maria Bonzanigo et Daniele Finzi Pasca, Patrick Vaillant, Rafael Lima (Brésil), Krachno Horo (Bulgarie), Trio avec Wang Xiao Jing et Chun He Gao (Chine), Azadi (Kurdistan) Boukovo, El Hilal, Michèle Fernandez, Eric Montbel, Isabelle Courroy, Georges Mas… De 2007 à 2011 il participe à la création et à la tournée mondiale de «Nebbia» une coproduction entre Teatro Sunil (CH) et Cirque Eloize (CA) mis en scène par Daniele Finzi Pasca. Il a également travaillé avec des peintres et des poètes (Jean Monod), des chorégraphes (Dominique Boivin), des compagnies de théâtre comme Teatro Sunil (CH) ainsi que pour la télévision et la radio.
Le spectacle « Percossi Obbligati», en duo avec Maria Bonzanigo, mis en scène par Daniele Finzi Pasca, a eu le 1er Prix Catégorie Jeune Public au Festival Astaj à Lucerne en 1999 et a reçu le Prix Florencio pour l’un des trois meilleurs spectacles de l’année aux Juegos Panlatinos de Teatro à Montevideo en 1995. Le CD « Musica per Teatro » avec Artemondi a obtenu en 1995 le Golden Orsino par Radio SFW Karlsruhe, le CD « Méditation » avec Giorgio Conte a obtenu fff sur Telerama en 1996, le CD « Delizioso » a eu le prix Phonopaca en 2005 et trois étoiles sur Jazzman et le CD « La Charmeuse de Serpents » a eu un «Bravo» sur Trad’Mag en 2006.

Fanny Hugo, technicienne
Formée aux arts du cirque par Zygmunt Biegaj à l’école de cirque Zôfy en Suisse dès son enfance, Fanny a très vite trouvé sa place dans cet univers, notamment dans la pratique de la bascule coréenne et des portés aériens. Son envie de devenir professionnelle l’emmène à l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny sous Bois, où elle se forme en porteuse au trapèze volant, puis au Centre National des Arts du Cirque de Chalons-en-Champagne avec un duo de cadre aérien. Elle participe au spectacle de sortie «Âm», mis en piste par Stéphane Ricordel et obtient le DMA (diplôme des métiers d’arts).
Une blessure l’oblige à repenser son parcours. Elle décide de se former en régie et suit la création du spectacle de sortie « This is the End », mis en piste par David Bobee. Elle est technicienne sur « La vie tendre et cruelle des animaux sauvages », sur “Quien Soy” et “Inquiétude” de la Cie El Nucleo et travaille avec le Cirque Aïtal.
Elle est titulaire des permis poids lourd et super lourds.
Egalement musicienne, Fanny s’est formée au conservatoire en piano, pratique l’accordéon, le chant et la clarinette basse en autodidacte. Fanny partage son temps entre derrière et sur la scène et sa multi-disciplinarité l’emmène à travailler sur de nombreux projets.