previous arrow
next arrow
Full screenExit full screen
Slider

Compagnie Azeïn

Les Spectacles

Lily Water  (Création 2020)
Pièce de cirque d’après « L’écume des jours » de Boris Vian. 

K.I.S.S (anciennement Cabaret Instants SuspenduS)  (2020)
Du rock et du cirque : succession de scènes de cirque sur une bande son rock des années 60 à 80 pour 4 acrobates et un chien
(Tournée depuis 2018 interrompue par le COVID19, réécriture, reprise et tournée à partir de novembre 2020)

Cave Canem  (2016-2017)
Pièce de cirque pour un chien et trois acrobates qui parle d’amour et de la valeur d’être vivants ; un univers étrange où le face à face avec un animal permet un retour aux origines

La vie tendre et cruelle des animaux sauvages  (2011-2013)
Désaccord musical et aérien pour un duo de voltige et un musicien qui traite des relations de pouvoir avec humour, rage et tendresse.

Les Actions culturelles

En parallèle de la création et diffusion de spectacles, la compagnie est également engagée dans un processus de transmission des arts du cirque avec plusieurs projets :

Un cirque dans ma tête
Projet réalisé par Auteurs solidaires (SACD) et Archaos, Pôle National Cirque Méditerranée

Cirque en conscience
La spécificité du projet est de proposer aux participants de pratiquer un “cirque en conscience” dans des ateliers qui mélangent pratique circassienne, yoga, techniques de respiration et mouvement dansé afin de donner à l’acrobatie une dimension sensible et intuitive .

La Compagnie en quelques mots

Diplômée du Centre National des Arts du Cirque, Audrey Louwet cofonde la compagnie Azeïn en 2010 avec Sam Hannes. Depuis 2014, elle porte les orientations artistiques de la compagnie à partir d’un langage acrobatique à la croisée du cirque, du théâtre, de la danse et de la musique, en explorant les multiples possibilités de la voltige en duo. 

Pour le premier spectacle La Vie tendre et cruelle des animaux sauvages, elle a imaginé un agrès original “Le Carré” : un cadre aérien à quatre directions qui permet d’élargir les possibilités de voltige. 

Dans la continuité de sa démarche, elle a initié un travail de portés aériens sur baudriers pour créer un univers où les corps évoluent en apesanteur. Afin de poursuivre sa recherche sur l’éphémère et le rapport à l’immédiat, elle a développé un travail de “complicité canine” où la prouesse de dressage est détournée pour aborder le lien avec l’animal d’une manière sensible et clownesque (spectacle Cave Canem).

Audrey se définit avant tout comme auteure de cirque et sa démarche est axée autour des différentes écritures du vocabulaire acrobatique. Pour le spectacle Lily Water, pièce de cirque d’après « L’écume des jours » de Boris Vian, dont elle est metteure en scène, elle a cherché son inspiration du côté de la littérature. Tout est prétexte à écrire le cirque autrement !

Elle écrit aussi pour l’espace public et a conçu des spectacles sur portique autonome pour permettre à l’acrobatie aérienne de se jouer partout : La vie tendre et cruelle des animaux sauvages et K.I.S.S (Kabaret Instants SuspenduS).

En parallèle Audrey a été interprète pour plusieurs compagnies : Cirque Romanès, Cie Tout Fou To Fly, Cie Rêve 2, Les Philébulistes.

Engagée dans un processus de transmission, elle a été sollicitée comme auteure pour accompagner des jeunes porteurs de handicap dans l’écriture d’une scène de cirque au sein du programme “Un cirque dans ma tête” de la SACD-Auteurs Solidaires et Archaos. Elle est aussi intervenue dans plusieurs stages de cirque et a conçu un programme d’actions éducatives pour les collégiens et les élèves du premier degré, subventionnés respectivement par le Conseil Départemental 13 et la Ville d’Aix-en-Provence. Elle a initié un programme d’ateliers sans agrès intitulé “Cirque en conscience” qui mélange pratique circassienne, yoga, techniques de respiration et mouvement dansé afin de donner à l’acrobatie une dimension sensible et intuitive. 

Depuis ses débuts, la compagnie est suivie en coproduction, en diffusion et en conseils par le Théâtre du Bois de l’Aune Aix-en-Provence et Archaos Pôle National Cirque Marseille. Elle est soutenue par les collectivités de sa région d’implantation ainsi que par Arsud, Agence régionale des arts du spectacle et de la culture en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Autour de ces partenaires de première proximité, plusieurs opérateurs de référence dans la discipline circassienne sont également mobilisés.

Crédit Photos : P.Cybille, S.Rollandin, T.Gregl, J.Paulin, E.Bayart,