La vie tendre et cruelle des animaux sauvages — l'équipe

Audrey Louwet, voltigeuse
Après une maîtrise de Langues Etrangères Appliquées et un poste d’emploi-jeune à l’école de cirque les Noctambules sous la direction de Michel Nowak, Audrey Louwet se forme au cadre aérien à l’École Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois puis au Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-champagne. Diplômée du CNAC en 2010, elle a participé au spectacle Urban Rabbits mis en scène par Arpad Schilling et co-fonde, avec son partenaire de voltige Sam Hannes, la compagnie Azeïn à l’issue de sa formation. Au sein de la Cie Azeïn, elle est auteure-interprète des spectacles La Vie tendre et cruelle des animaux sauvages et Cave Canem et signe la mise en scène de Lily Water
Elle a également été interprète pour le Cirque Romanès (portés acrobatiques et complicité canine), la compagnie Rêve 2 (danse contact et portés acrobatiques), Les Philébulistes et la Cie Tout Fou To Fly (voltige aérienne).
En parallèle, Audrey écrit et sa nouvelle Jeunesse Fragile a inspiré le spectacle La Rade de la cie Tout Fou To Fly.
Audrey continue de se former, notamment en mise en scène – Barouf Théâtre “Une traversée du processus de création” ; en clown – “les clowns à l’épreuve de la piste” au CNAC avec Ludor Citrik, Paola Rizza, Adell Nodé-Langlois et Gilles Defacques ; en chant avec Haim Isaacs ; en théâtre – “L’intensité dramatique” avec Fabrice Melquiot et “Mise en scène de la connaissance” avec L’amicale de Production et en yoga avec Nataraj Sadhana Yoga School.

Sam Hannes, porteur
Sam a commencé l’acrosport dans son enfance en tant que porteur. Après l’obtention du baccalauréat, option éducateur spécialisé, il a travaillé dans un foyer pour adultes handicapés. En 2006 il découvre le cirque et intègre la formation de l’Ecole Pédagogique de
Cirque de Bruxelles, tout en se formant en porteur aérien à l’Atelier du Trapèze. En 2007, il intègre la compagnie Tout Fou To Fly avec un contrat d’apprentissage et participe à la présentation de l’étape de travail de La Rade. Il rencontre Audrey Louwet et la rejoint au Centre National des Arts du Cirque en 2008 en tant qu’étudiant associé et participe au spectacle Urban Rabbits mis en scène par Arpad Schilling.
Sam est également passionné par la photographie.

Thomas Deckx, compositeur
Thomas Deckx est né en Belgique. Son premier contact avec la batterie a lieu dans le bac à sable chez ses parents, où il joue avec des pelles et des râteaux en plastique. Avec passion il joue jusqu’à neuf ans, jour où il reçoit sa première vraie batterie.
Plus tard, Thomas décide d’entrer au Conservatoire pour s’imprégner du monde magique du jazz. Après deux années à Tilburg (Hollande), il intègre le Conservatoire De Singel à Anvers où il suit des cours avec, entre autres, Teun Verbruggen. Diplômé en juin 2011, Thomas est à la recherche de rencontres et de défis. Il expérimente avec Theater Stap, Theater FroeFroe et plusieurs groupes de musique de styles différents.
Il voue un amour passionné pour les nains de jardins, les livres, la mâche, la mayonnaise faite maison et Elvin Jones!

Nicola Marinoni, musicien
Percussionniste sans frontières, il a collaboré entre autres avec : Giorgio Conte, Manu Theron, Delizioso, Maria Bonzanigo et Daniele Finzi Pasca, Patrick Vaillant, Rafael Lima (Brésil), Krachno Horo (Bulgarie), Trio avec Wang Xiao Jing et Chun He Gao (Chine), Azadi (Kurdistan) Boukovo, El Hilal, Michèle Fernandez, Eric Montbel, Isabelle Courroy, Georges Mas… De 2007 à 2011 il participe à la création et à la tournée mondiale de «Nebbia» une coproduction entre Teatro Sunil (CH) et Cirque Eloize (CA) mis en scène par Daniele Finzi Pasca. Il a également travaillé avec des peintres et des poètes (Jean Monod), des chorégraphes (Dominique Boivin), des compagnies de théâtre comme Teatro Sunil (CH) ainsi que pour la télévision et la radio.
Le spectacle « Percossi Obbligati», en duo avec Maria Bonzanigo, mis en scène par Daniele Finzi Pasca, a eu le 1er Prix Catégorie Jeune Public au Festival Astaj à Lucerne en 1999 et a reçu le Prix Florencio pour l’un des trois meilleurs spectacles de l’année aux Juegos Panlatinos de Teatro à Montevideo en 1995. Le CD « Musica per Teatro » avec Artemondi a obtenu en 1995 le Golden Orsino par Radio SFW Karlsruhe, le CD « Méditation » avec Giorgio Conte a obtenu fff sur Telerama en 1996, le CD « Delizioso » a eu le prix Phonopaca en 2005 et trois étoiles sur Jazzman et le CD « La Charmeuse de Serpents » a eu un «Bravo» sur Trad’Mag en 2006.

Fanny Hugo, technicienne
Formée aux arts du cirque par Zygmunt Biegaj à l’école de cirque Zôfy en Suisse dès son enfance, Fanny a très vite trouvé sa place dans cet univers, notamment dans la pratique de la bascule coréenne et des portés aériens. Son envie de devenir professionnelle l’emmène à l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny sous Bois, où elle se forme en porteuse au trapèze volant, puis au Centre National des Arts du Cirque de Chalons-en-Champagne avec un duo de cadre aérien. Elle participe au spectacle de sortie «Âm», mis en piste par Stéphane Ricordel et obtient le DMA (diplôme des métiers d’arts).
Une blessure l’oblige à repenser son parcours. Elle décide de se former en régie et suit la création du spectacle de sortie « This is the End », mis en piste par David Bobee. Elle est technicienne sur « La vie tendre et cruelle des animaux sauvages », sur “Quien Soy” et “Inquiétude” de la Cie El Nucleo et travaille avec le Cirque Aïtal.
Elle est titulaire des permis poids lourd et super lourds.
Egalement musicienne, Fanny s’est formée au conservatoire en piano, pratique l’accordéon, le chant et la clarinette basse en autodidacte. Fanny partage son temps entre derrière et sur la scène et sa multi-disciplinarité l’emmène à travailler sur de nombreux projets.